Collections archéologiques et historiques

Collections archéologiques et historiques 2020-09-11T15:20:23+00:00

Construites sur l’enceinte gallo-romaine, les caves voûtées en pierre de taille du château abritent une très importante collection de stèles funéraires et votives gallo-romaines évoquant l’antique Tabernis/Tres Tabernae à l’origine de la Ville de Saverne. Par son ampleur et la diversité des pièces, elle présente un très grand intérêt scientifique et elle est connue sur le plan national et international. Les stèles funéraires sont tout à fait exceptionnelles en nombre et offrent une vision complète de leur typologie.

En effet, près de 450 stèles et éléments architecturaux provenant de Saverne, de sa région, d’Alsace Bossue et du département de la Moselle. Les forêts du nord du massif vosgien constituent un milieu géographique particulier qui a permis une exceptionnelle conservation de nombreux sites archéologiques. Les aménagements anciens sont visibles sans aucune fouille et leur prospection a permis la découverte d’un important mobilier lapidaire gallo-romain. La présence de nombreuses carrières de grès a aussi favorisé la conservation des vestiges lapidaires antiques qui sont restés in situ.

Les sites représentés dans les collections du musée sont :

  • à Saverne, le relais routier gallo-romain d’Usspann, les nécropoles gallo-romaines de la Schlosserhöhe, du Herrgott et du Breitkopf,
  • à Eckartswiller, les établissements gallo-romains du Fallberg et de la Rothlach,
  • à Haegen, les établissements gallo-romains du Wasserwald, du Kempel, du Bannwald.

À cet ensemble se rajoutent les sites mosellans de Waldscheid, St-Quirin, Garrebourg, St-Jean, Kourtzerode et Hultehouse.

À Saverne, l’enceinte romaine du IVe siècle a été partiellement conservée dans la base du rempart médiéval. Aux XIXe et XXe siècles, des travaux de construction ont nécessité le démontage de la partie ouest du rempart (percée de la rue des églises, construction du square Latouche, du collège Poincaré, du nouveau collège, de la bibliothèque. Plus d’une centaine de fragments de monuments funéraires et votifs ont été découverts, alors qu’ils étaient réemployés dans la base de l’enceinte romaine.

La collection de stèles funéraires et votives constitue un matériel de référence exceptionnellement abondant.

Pour compléter la visite, vous pouvez vous rendre sur les sentiers de découverte des pandours  d’où proviennent un grand nombre des objets présenté au musée archéologique.

Fondé en 1858, le musée du château des Rohan de Saverne est un des plus anciens d’Alsace. Il comporte trois sections : l’une consacrée aux collections archéologiques, une autre aux collections d’art et d’histoire et la troisième à la journaliste Louise Weiss (1893-1983).